Rédiger une annonce immobilière de vente est une opération délicate. Bien réalisée, elle vous permet de vendre rapidement et facilement votre bien. Mal réalisée par contre, elle devient une charge et vous passez totalement inaperçu dans le marché.

Comment rédiger une bonne annonce qui vend ? Comment vous démarquer et toucher exactement la bonne cible ? On en parle dans cet article.

Votre annonce doit être précise et concise

Votre objectif est de vendre. Pour y arriver, chacune de vos phrases devra être placée au bon endroit, au bon moment et pour la bonne raison.

Il est donc indispensable de faire des phrases courtes, claires et précises. Dans votre argumentaire, restez sobre et professionnel. Gardez les phrases et les descriptions réalistes. Ne mentionnez que les faits et éléments qui sont mesurables et justifiables. Mentir pour vendre aura un impact négatif sur votre réputation de vendeur.

Plus votre annonce est concise, mieux c’est. Un texte trop long ne vous apportera aucun bien. Le potentiel acheteur se fatiguera facilement et vous ne serez jamais lu. D’ailleurs, un autre facteur de concision est la clarté de votre annonce.

Gardez votre texte globalement clair. Ne faites pas des paragraphes trop épais (moins de 4 lignes), gardez le texte fluide, évitez les abréviations et prenez soin de l’aspect général. Gardez les mots en minuscule. Les annonces où tous les mots sont en majuscule ne sont généralement pas lues.

Pour couronner le tout, gardez une grammaire et une orthographe impeccable. Vous êtes en affaires. Sachez que personne ne veut faire affaire avec une personne qui n’est pas en mesure de présenter clairement une offre. En plus d’un bon texte, appuyez l’annonce avec des images.

A lire également : l’immobilier et le digital

Soyez sélectif : avec les mots et les bonnes images

Vous devez être transparent avec le logement que vous mettez en avant. Toutefois, gardez-vous d’être beaucoup trop transparent sur les défauts de votre actif. Moins vous évoquerez les défauts de votre bien, mieux ça sera.

Tous les logements ont leurs défauts. Mais tout le monde veut des appartements parfaits et sans fautes. Présentez aux potentiels acheteurs exactement ce qu’ils veulent. Concentrez-vous sur vos forces. Parlez de l’espace, du cadre convivial du voisinage, tout ce qui peut donner de la valeur à votre bien. Et dans la mesure du possible, associez cela avec des images.

Les images sont les éléments qui déclenchent véritablement l’achat. Les mots sont nombreux, donnant les détails sur les éléments que l’on ne voit pas. Mais c’est l’image qui est importante. Alors choisissez méticuleusement ce que vous affichez dans votre annonce.

Pour faire de belles prises, assurez-vous que :

  • le temps soit ensoleillé,
  • vous avez un bon appareil qui produit des images de qualité,
  • vous avez pris le soin de nettoyer convenablement votre local.

Quand tout est ok, passez aux prises. Prenez les prises extérieures, surtout si elles sont excellentes. Filmez chacune de vos pièces dans les meilleurs angles. Assurez-vous que votre potentiel acheteur ait devant lui la maison de ses rêves. Une fois que vous avez ça, vous pourrez prêter une réelle attention aux éléments obligatoires d’une annonce.

Les éléments obligatoires de toute annonce immobilière de vente

Il y a des informations obligatoires à délivrer à chaque annonce. En mars 2014, la loi ALUR a rendu obligatoire la description de certaines caractéristiques propres à votre bien immobilier. Cela passe par :

  • La nature du bien : maison ou appartement ?
  • La surface habitable : toujours en m²
  • Les différentes pièces de votre bien et leur état : préciser aussi les pièces qui demandent des travaux importants ;
  • Les informations relatives au diagnostic de performance électrique ;
  • Le type de vente (agence immobilière ? Vente aux enchères ?)
  • Le type de transaction recherché (vente ? Location ?) ;
  • La localisation du bien ;
  • La présence de rangements divers (penderies, placards, etc.) ;
  • Les potentielles charges de copropriété et les charges locales.

En plus de tout cela, vous pourrez parler, dans votre annonce des avantages de votre logement. Notamment, les accès aux commodités comme les supermarchés, les écoles, les centres de divertissements, etc. Vous pourrez aussi vendre votre bien immobilier à partir de son quartier. Les éléments comme la qualité du quartier, le taux de criminalité et autres, sont de grands moteurs d’achat.

Avec tout cela, l’élément le plus important et sans doute également le plus délicat doit être mis en avant : le prix.

L’importance de fixer un bon prix

C’est un point essentiel si l’on veut vendre vite sa maison. Si vous fixez le prix de votre bien au prix du marché, à partir de vos estimations, il y a de fortes chances que votre annonce fasse fuir les acheteurs. Ces derniers veulent faire une bonne affaire. Et pour cela, ils doivent se dire que le prix proposé est le meilleur prix qu’ils auront pour le bien en vente.

Afin de justement fixer le prix, des paramètres sont à prendre en compte. La superficie, le nombre de pièces, la location, les travaux annexes à faire, la charge énergétique, etc. C’est un travail méticuleux qui demande la compétence et l’expertise d’un spécialiste. Avoir un bon prix vous donne l’assurance de savoir quelle est la valeur minimale de votre bien. Tout en vous confortant parfaitement dans le processus de vente.

N’hésitez pas à mettre le meilleur prix dans votre annonce.