Assurance habitation c'est quoi

La possession d’un bien d’investissement comporte souvent des risques supplémentaires, car vous n’êtes pas celui qui vit dans le bien que vous possédez et, bien souvent, vos locataires vous sont étrangers. 

La protection de votre investissement, surtout s’il s’agit d’un bien aussi coûteux que la propriété, est une bonne chose pour les affaires. Et pour ce faire, vous avez besoin d’assurer votre investissement pour bien dormir sur vos deux oreilles. Vous avez besoin de vous souscrire à une assurance propriétaire bailleur pour votre propriété, mais vous devez aussi exiger à vos locataires de souscrire à une assurance habitation pour leur sécurité, ainsi que que celle votre bien.

L’assurance propriétaire bailleur

L’assurance propriétaire bailleur, aussi appelée assurance propriétaire non-occupant (PNO), comme son nom l’indique, s’adresse spécifiquement à ceux qui possèdent un bien d’investissement destiné à la location. Elle protège les propriétaires contre les pertes financières éventuelles liées à la possession d’un bien d’investissement par la Garantie Risques Locatifs (GRL), la Garantie Loyers Impayés (GLI) et une assurance Vacance Locative (VL).

L’assurance PNO à contrat multirisque couvre des éléments supplémentaires que votre bâtiment standard ne couvre pas. Il est donc important de comprendre la couverture incluse dans les offres spécifiques que vous examinez et de vous assurer qu’elle correspond aux besoins que vous avez pour votre investissement immobilier. 

Si votre propriété n’est pas encore habitée, les risques de vol et de cambriolage sont plus grands, même si le lieu est vide. L’assurance PNO garde vos esprits tranquilles et protège vos biens face à cela.

La souscription à l’assurance PNO peut se faire rapidement en ligne, vous pouvez d’ailleurs y consulter un conseiller. En cas de sinistre, un expert est envoyé chez vous en 2 jours pour la constatation des faits.

Vérifiez dans votre assurance PNO que les éléments suivants sont couverts car ce n’est pas toujours le cas :   

  • les dommages électriques,  
  • l’incendie et les risques annexes,
  • le dégât des eaux,
  • les catastrophes technologiques, du terrorisme et d’émeute,
  • la défense pénale et les recours,
  • les événements climatiques et les catastrophes naturelles,
  • les dommages causés par la malveillance des locataires et leurs invités,   
  • le vol par le locataire ou son invité, ou autre personne,
  • la perte de loyer si le ou les locataires cessent de payer,  
  • la responsabilité civile y compris les réclamations du locataire à votre encontre,  
  • le bris de glace.

L’assurance habitation pour locataire

Comme mentionné précédemment, vous devrez imposer à vos locataires de signer une assurance habitation lors de la remise de la clé de votre propriété. En France, la souscription à une assurance habitation pour un locataire est obligatoire. Elle est bénéfique pour eux et surtout pour vous car elle assure la sécurité de votre maison.   

Cette assurance s’adapte facilement aux besoins des propriétaires et des locataires, il faut donc que vous parliez à votre assureur de vos besoins et vos désirs pour le bien de votre investissement.

Le locataire doit mentionner dans l’assurance le nombre de colocataires pour être couvert des risques locatifs et de la vie privée. Elle peut être bilingue si éventuellement un de vos locataires est anglophone. Sa souscription peut se faire rapidement en ligne avec ou sans assistance. Le contrat d’assurance habitation se fait sans engagement, vous pouvez le résigner et changer d’assureur, même à la première année. Cette résiliation se fera par mail et votre contrat sera résilié le soir-même et remboursé dans un délai de 30 jours.

Les éléments ci-après sont généralement mentionnés dans l’assurance habitation :

  • l’incendie et l’explosion,
  • les dégâts des eaux,
  • la responsabilité civile et la vie privée,
  • les catastrophes naturelles et technologiques,
  • la défense pénale et les recours,
  • la tempête,
  • l’attaque terroriste,
  • le vol et le vandalisme,
  • les bris de glace,
  • l’assistance 24/7.

Toutes les assurances pour protéger les propriétaires ne vous offriront pas le même niveau de couverture. Lorsque vous recherchez un contrat d’assurance qui répond à vos besoins, assurez-vous de bien lire le contrat pour comprendre la couverture spécifique dont vous bénéficierez.

Quant à savoir si, en tant qu’investisseur, vous devez ou non souscrire une assurance propriétaire, les questions que vous devez vous poser sont les suivantes :  » à quel niveau de risque dois-je m’exposer avec mon investissement immobilier ? Et si quelque chose tourne mal, puis-je me permettre de le réparer sans l’aide d’une assurance ?  »